Nouveautés

LE DROIT A L’INDEMNISATION INTEGRALE DU PREJUDICE ET LES LIMITES DE GARANTIE EN MATIERE D’ASSURANCE AUTOMOBILE

En cas d’accident de la circulation, il arrive très souvent pour le préjudice matériel que l’assureur, après un rapport de son Expert, précise que si le véhicule est techniquement réparable, il ne l’est pas économiquement.

Il oppose donc une limitation de son droit à remboursement à la hauteur de la valeur du remplacement du véhicule au tarif argus.



LES CONSEQUENCES DE LA NON SIGNIFICATION D’UN ACTE JUDICIAIRE AU CURATEUR

L’article 467 du Code Civile pose le principe : « à peine de nullité, toute signification faite à cette dernière (la personne sous curatelle) l'est également au curateur. »

Cet article a donné lieu à une jurisprudence très importante, surtout devant les juridictions du fond en matière de curatelle.



LES TRAVAUX SUR OUVRAGE EXISTANT

Les articles 1792 et suivants du Code Civil régissent la responsabilité décennale des constructeurs.

Cette responsabilité couvre tous travaux faits par un locataire d’ouvrage et/ou constructeur qui ont donné lieu à une réception et où il apparait postérieurement à cette réception, dans un délai de 10 ans, des désordres graves qui étaient cachés à l’origine.



LES FRAIS DE GARDIENNAGE DU VEHICULE CONFIE A UN GARAGE

En pratique, pour les professionnels de l’automobile, se pose de façon récurrente le problème de frais de gardiennage d’un véhicule qui a été réparé (ou qui a fait l’objet d’un ordre de réparation) que le propriétaire ne récupère pas, notamment en cas de refus par celui-ci de régler les frais ou en cas de contestation.



 

BIENVENUE

 

Implanté à CANNES depuis trois générations, le Cabinet E. MONCHO - E. VOISIN-MONCHO exerce, à titre principal, une activité générale judiciaire (droit de la responsabilité et des contrats, droit social, droit de la famille, etc.).

 

Depuis plusieurs années, il développe également une branche juridique (rédaction de contrats, baux, cessions de fonds, constitutions de sociétés, etc.).

 

Composé de deux Avocats associés et deux Avocats collaborateurs, le Cabinet E. MONCHO - E. VOISIN-MONCHO travaille en partenariat avec différents intervenants (experts-comptables, huissiers de justice, géomètres-experts, notaires, etc.).

 

Il est membre du réseau d'Avocats ALTA-JURIS INTERNATIONAL.

 

En juillet 2011, la S.C.P. E. MONCHO - E. VOISIN-MONCHO a obtenu du BUREAU VERITAS la certification ISO 9001 : 2008 dans son domaine d'activité ("Contentieux et conseils").


 LOGO ALTA 2018 

certification iso 9001 par le bureau veritas certification  ALTA 2018